Une méthode globale d’accompagnement de l’humain, qui s’adapte aux besoins spécifiques de chacun

 

Issue des enseignements d’Hippocrate et ses successeurs et basée sur le principe de l’hygiène de vie, la naturopathie est aujourd’hui reconnue comme médecine traditionnelle (au même titre que l’Ayurveda ou la Médecine Traditionnelle Chinoise) par l’Organisation Mondiale de la Santé.
Elle n’est donc pas, comme on peut l’entendre dire, une énième discipline « à la mode », mais bien la réactivation, dans nos quotidiens quelquefois surmenés, des trésors de savoir-faire ancestraux et du bon sens traditionnel en matière de santé naturelle.
Elle s’appuie sur un premier bilan approfondi de l’individu, dans sa dimension à la fois physique et psycho-émotionnelle, et s’exécute à travers des conseils et techniques hygiénistes, intégrant bien souvent également la gestion du stress et l’accompagnement des émotions.

Elle s’est enrichie, au fil du temps, des connaissances et avancées scientifiques actuelles et a été quelque peu mise de côté lors de l’arrivée de la chimie. La naturopathie est cependant tout à fait compatible avec la médecine allopathique. Elle la complète avantageusement en matière de prévention et accompagnement des troubles de la santé, douleurs chroniques, optimisation de notre capital de départ, gestion du stress… Elle permet une prise en charge globale, s’appuyant sur un programme spécifique en hygiène de vie, nutrition, accompagnement naturel, etc.

Avec la prise de conscience écologique et le contexte sanitaire actuels, nous redécouvrons aujourd’hui les bienfaits de cette méthode de soin ancestrale à la lumière de nos connaissances récentes. Et nous mesurons chaque jour davantage l’intérêt de la prévention en matière de santé, dans un objectif de durabilité. Car la naturopathie, c’est d’abord et avant tout se réapproprier les clés de notre santé, par la connaissance de notre propre corps et l’accompagnement de nos états émotionnels, pour un mieux-être général.

L’objectif de la naturopathie n’est pas de faire simplement taire le symptôme en prenant un remède naturel (ce qui aurait pour effet de  repousser ou déplacer le problème), mais de chercher la cause de nos déséquilibres afin d’y répondre de manière durable, via des conseils en hygiène de vie et un accompagnement naturel. Il est également beaucoup question d’alimentation!

 

Un éducateur de santé au service de l’humain

Le naturopathe ne pose pas de diagnostic (il est d’ailleurs intéressant de s’appuyer sur un premier diagnostic médical pour agir efficacement de manière naturelle). Il s’attache à rechercher la cause profonde des troubles via un entretien approfondi concernant les différentes dimensions de l’humain (aspect physique, psycho-émotionnel, social…), pour lui permettre de gagner en vitalité, accéder à davantage de bien être sur le long terme.

Le naturopathe accompagne la personne dans sa démarche d’auto-guérison ou d’optimisation de sa santé.
Il la guide, par ses connaissances théoriques, son écoute et différentes techniques, en évaluant les sources possibles de toxémie, de stress…
Il lui redonne les clés d’une hygiène de vie adaptée à ses besoins spécifiques, et l’aide à prioriser les actions naturelles à mettre en place.

L’accompagnement est donc à la fois global et spécifique à chaque individu. Il prend en compte sa vitalité, son tempérament, son environnement, les antécédents médicaux, l’hérédité, son histoire de vie, son quotidien…

“L’homme doit harmoniser l’esprit et le corps”
“Que ton aliment soit ta première médecine” (Hippocrate)